Vera, une qualité de vie exceptionnelle sur la costa de Almería

Située sur le littoral andalou, Vera réunit tous les critères recherchés pour des vacances en famille : des plages de qualité, un tourisme actif, une offre culturelle de premier ordre et des espaces naturels à parcourir en famille. Ah, et n’oubliez pas d’y amener vos vélos. Vous en profiterez amplement, c’est promis !

001_Vera

 

À 92 kilomètres de la capitale, dans le Levante almeriense, Vera vous accueille dans une enclave agréable, fermement ancrée grâce à une histoire vibrante, parfois dangereuse et toujours orgueilleuse. À peine arrivé, on est assailli par une seule certitude : qualité de vie. Comment pourrait-on définir autrement une ville qui déploie ses charmes naturels privilégiés tout en fournissant toutes les installations nécessaires à un séjour amusant ?

Un littoral de qualité

Les plages illustrent parfaitement les atouts commentés ci-dessus. Elles surprennent par leur longueur et la qualité de leur sable, très rare dans les autres villes côtières. Avec une frange maritime de six kilomètres, leur aspect incroyablement propre et soigné et leurs eaux cristallines de la mer Méditerranée, elles ont reçu de nombreux labels octroyés aux plages d’une qualité exceptionnelle.

002_VeraL’attrait touristique des plages de Vera débute à l’extrême sud. Là, vous trouverez la Playa de las Marinas-Bolaga, certifiée depuis 2006 avec la Q de Qualité par l’ICTE (l’Institut pour la Qualité Touristique Espagnol). C’est une plage tranquille et étendue, de 1 775 mètres de long et 100 mètres de large, parfaitement linéaire et d’une très grande qualité.

Vers le nord, la Playa de Puerto Rey, où l’embouchure du río Antas forme une petite lagune constituée de roseaux et de massettes, continue d’héberger un nombre considérable d’oiseaux et d’anatidés. Ils utilisent cet espace comme un lieu de repos durant leurs migrations entre l’Afrique et l’Europe.

El Playazo, immense étendue de sable de presque trois kilomètres de long et environ 180 mètres de large, présente une zone réservée à la pratique du naturisme, qui bénéficie d’une grande renommée mondiale.

Enfin, si vous cherchez plutôt un recoin isolé, nous vous recommandons Quitapellejos, une petite crique enchanteresse avec la pinède en arrière-plan.

Nous nous devons aussi de mentionner la promenade maritime, située sur la Playa de Las Marinas Bolaga. C’est un authentique centre d’activités où se concentrent de  nombreux rendez-vous culturels et sportifs, comme des concerts, des animations pour enfants, les programmes « biblioplage » et « Explayate », des compétitions nationales et internationales de jet ski, ainsi que de nombreux autres évènements.

Toute la frange littorale propose un excellent choix de services et vigilance, pour que vous passiez des vacances agréables en toute sécurité : service de vigilance des plages et sauvetage en mer, service sanitaire, patrouille policière, signalisation des services, des interdictions et du danger, balisage, service de nettoyage du sable sec et humide, ainsi que son criblage et son aération, et tri sélectif.

Des vacances actives

Si les services vont faciliter votre visite, le tourisme actif la rendra plus amusante. Des moments très mouvementés vous attendent, vos enfants et vous.

003_Vera

En effet, vous trouverez à Vera une grande variété d’activités sportives qui peuvent être pratiquées toute l’année dans le village ainsi que sur la plage. Elle dispose d’installations municipales prévues pour que vous puissiez profiter de sports tels que la natation, l’athlétisme, le football ou le basketball. En bord de mer, vous pourrez également pratiquer des sports nautiques tels que la planche à voile, le stand up paddle, le kite surf, la navigation en optimiste ou en catamaran, des itinéraires en kayak ou en voilier, des croisières, des excursions au Cabo de Gata ou d’autres attractions aquatiques. Si vous recherchez un programme plus tranquille, vous pourrez toujours profiter d’une balade dans le petit train touristique qui longe le littoral de la commune.

Il est également possible d’organiser vos activités avec des entreprises locales qui cherchent à promouvoir le tourisme actif : itinéraires guidés ou en 4×4, vol en planeur ou en ULM, balade en vélo sur la côte, randonnée, tir sportif, padel et tennis, paint ball, et de nombreuses autres alternatives.

004_Vera

Par ailleurs, le terrain de golf Valle del Este (Valle del Este Golf Resort) se compose de 18 trous. Il allie de façon étrange l’esprit et le caractère andalou à un cadre ambitieux qui rappelle les terrains de golf américains d’Arizona. Au cœur du domaine, la Casa Club, située dans le même bâtiment que l’hôtel Valle del Este, propose tout le nécessaire pour pratiquer ce sport et reprendre des forces.

Découvrons son histoire

Comme nous le disions au début, Vera a eu une histoire vibrante, et de nombreux évènements y ont laissé leurs empreintes. Celles-ci peuvent y être admirées aujourd’hui encore, grâce aux travaux de reconstruction et de préservation. L’ermitage del Espíritu Santo se dresse sur une colline, où se situait anciennement la cité hispano-musulmane de Bayra. Elle a été détruite par un tremblement de terre en 1518, et Carlos V a ordonné sa reconstruction à quelques pas des ruines, fondant ainsi la ville que nous connaissons aujourd’hui.

006_Vera Avec un peu de volonté, vous pourrez atteindre le sommet de la colline et vous rendre à l’ermitage. Ses vues impressionnantes sur le littoral et l’intérieur de la vallée valent le détour. Vous pourrez aussi y admirer les ruines de son château et de sa muraille, construits par les musulmans sur les restes d’anciennes constructions qui se situent entre l’âge du cuivre et l’époque romaine.

Pour ceux qui souhaitent vivre le quotidien de Vera, la meilleure solution est de se rendre à la Plaza Mayor, centre névralgique de la ville et l’une de ses places principales. C’est là que se dresse l’église paroissiale de Nuestra Señora de la Encarnación, dont la construction remonte au XVIème siècle. Vu de l’extérieur, ce monument ne ressemble pas à une église, et vous passerez peut-être devant sans le remarquer. En effet, il a servi de forteresse contre les fréquentes attaques qui venaient de la mer. D’un style gothique tardif avec une décoration intérieure baroque, son retable principal se distingue des autres. Il est en bois de pin du Canada et a été installé à la fin du XVIIIème siècle. Le retable de la Virgen de la Victoria, situé dans la chapelle principale est tout aussi remarquable. Il représente une attaque menée par les Maures, illustrant ainsi les inquiétudes des anciens habitants de la ville face à ces dangers.

Sur cette même place se trouve la mairie du XIXème siècle, l’édifice civil le plus remarquable de la ville. Avec son esthétique historiciste, la porte d’entrée se démarque de la façade. Elle est recouverte de pierre et s’étend sur les deux étages du bâtiment. La visite du siège du Museo Histórico Municipal, avec sa section ethnographique sur les métiers du système corporatif, est indispensable. C’est une exposition permanente consacrée à plusieurs métiers corporatifs artisanaux et à l’architecture d’ambiances domestiques agro pastorales. Saviez-vous par exemple que la guitare andalouse est née à Vera ? Vous le découvrirez au musée, ainsi que bien d’autres curiosités, et vous pourrez également en savoir plus sur la vie professionnelle et quotidienne des habitants de la ville, il n’y a pas si longtemps de ça.

007_Vera

La plupart de ces coutumes ont aujourd’hui disparu, comme par exemple la dure tâche de laver les vêtements au lavoir public, qui est aujourd’hui devenu le Centro de Interpretación de la Cultura del Agua. Ce dernier a été ajouté au XXème siècle à la Fuente de los Cuatro Caños, qui date du XVIIème siècle et qui provient de la Fuente Chica. À l’origine, c’était une galerie construite par les premiers Arabes à habiter la colline de l’Espíritu Santo.

Une visite au couvent de Nuestra Señora de la Victoria s’impose également. Il date du XVIIème siècle et est aussi connu comme le couvent des Frères Mineurs ou de San Francisco de Paula. Dès le début du XVIIème siècle, il a été habité par les Frères Mineurs, avant d’être abandonné en 1823. À cause des faibles possibilités économiques de l’époque, de surprenantes économies de matériaux comme le marbre et autres matériaux nobles ont été réalisées lors de sa construction. Toutefois, le résultat était si satisfaisant qu’il a servi d’inspiration à d’autres constructions similaires des Amériques.

008_Vera

L’arène de taureaux, datant du XIXème siècle, la Glorieta et l’ermitage de San Ramón du XVIIIème siècle, la cabane néolithique ou la chapelle San Agustín du XIIIème siècle sont d’autres exemples de tout ce que Vera a à vous offrir. Vous pourrez le découvrir en famille lors d’une agréable promenade à travers la ville.

Des sentiers naturels

Les amoureux de la randonnée en nature trouveront bien évidemment leur bonheur à Vera, et cela dans un cadre d’une grande valeur paysagiste et écologique.

Il est possible de prendre la ville comme point de départ, et de visiter et profiter des multiples parcs, espaces et paysages protégés qui se trouvent dans les environs : le parc naturel de Sierra María – Les Velez au nord ou le site naturel « Karst en Yesos de Sorbas » à l’ouest, avec ses magnifiques cavités et galeries formant un complexe souterrain unique. Au sud, vous trouverez les montagnes côtières de Sierra Cabrera, le parc naturel maritime et terrestre du Cabo de Gata-Níjar et le désert de Tarbernas, contrastant avec le parc naturel de Sierra Nevada.

009_Vera

La frange littorale, avec l’apparition de plages quaternaires, sert d’habitat naturel aux oiseaux steppiques, aux alouettes, aux cochevis, aux butors, aux engoulevents, et, parfois, aux gangas et aux gangas unibandes qui se déplacent du point d’eau de Jatico-Pelaos au cabezo de la Pelea.

Les zones humides, les lagunes qui se forment dans l’embouchure du río Antas et le charco del Gato ont une grande valeur.

Enfin, les affleurements d’origine volcanique de Cabecicos Negros, el Pajarraco et Pelaos constituent un espace très intéressant d’un point de vue géologique. Vous pourrez y trouver l’unique espèce de cactus européen : la caramulla europaea.

La bonne gastronomie

Il est toujours agréable de faire une pause durant le parcours, surtout après tant d’aventures, pour découvrir la bonne gastronomie de la région. En effet, la cuisine de Vera a hérité de nombreux arômes, couleurs et saveurs. Avec ses airs méditerranéens, elle est caractérisée par sa claire influence hispano-arabe d’Al-ándalus et ses plats copieux, comme le guiso de pelotas, les gurullos de lapin ou encore l’ajo colorado.

012_VeraN’oublions pas non plus la pâtisserie locale, un véritable plaisir pour les papilles des plus gourmands. Elle est marquée par les profondes empreintes laissées par les différentes cultures qui ont peuplé la ville.

Ceux qui souhaitent goûter ces traditions culinaires devront se rendre à la Terraza Carmona, véritable gardien des essences de la gastronomie de Vera. L’attention au client, la présentation des plats et le choix soigné des produits sont les principales caractéristiques de ce restaurant, à l’ambiance toujours agréable et détendue. Du grand luxe !

Si vous recherchez une cuisine plus avant-gardiste, vous la trouverez également à Vera. Dans ce cas, nous vous recommandons le restaurant Juan Moreno, où la cuisine est inspirée par l’attention délicate et originale portée à ses entrées, et par une sélection de plats de confiance. Son chef cuisinier, Juan Moreno, dont la carrière est bien connue de la scène gastronomique régionale, met tout son amour dans ses présentations.

Où se loger ?

Trouver un hébergement à Vera est toujours une tâche facile. La ville propose en effet une multitude d’options pour ceux qui voyagent avec des enfants. Que cela soit en bord de mer ou dans le centre, vous trouverez sans aucun doute le logement qui correspond à vos goûts et à vos besoins. L’offre y est très variée et à la portée de tous : hôtels 3 et 4 étoiles, auberges, maisons rurales, appartements…

Nous recommandons l’hôtel Adaria Vera pour ceux qui souhaitent un hébergement à proximité de la plage. Idéal pour les enfants, il dispose de toutes les installations recherchées par les familles. Les chambres peuvent également accueillir deux adultes et deux enfants, voire trois selon leur âge. N’oubliez pas de consulter sa rubrique d’offres pour des vacances en famille, car il y propose des promotions qui incluent l’hébergement gratuit pour les enfants.

Son plus, c’est sa tranquillité. Avec seulement 75 chambres, cet hôtel est loin d’être une résidence touristique surpeuplée et bruyante. Toutes les chambres disposent d’une terrasse, et la plupart d’entre elles ont vue sur la mer.

Des idées pour vous amuser avec vos enfants

Une balade dans le centre historique afin de découvrir comment vivaient nos grands-parents ou d’admirer d’authentiques fossiles marins dans les nombreux musées et centres d’interprétation de la commune, une promenade à cheval, un cours de golf ou encore la pratique d’un sport nautique… À Vera, il est facile de profiter de ses vacances en famille, tout en apprenant de nouvelles choses. Voici quelques-unes de nos propositions :

Observer les oiseaux et les anatidés dans la lagune de Puerto Rey, qu’ils utilisent comme un lieu de repos durant leurs migrations entre l’Afrique et l’Europe.

Parcourir la promenade maritime. De nombreuses activités culturelles et sportives y sont organisées, comme des concerts, des jeux pour enfants, les programmes « Biblioplage » et « Explayate », des compétitions nationales et internationales de jet ski, etc.

Se promener en vélo. Vera dispose de pistes cyclables sur lesquelles vous pourrez faire une agréable balade. La promenade maritime, par exemple, est parfaite pour cela.

011_Vera

Monter à bord du train touristique. Il parcourt la zone de la plage avec plusieurs étapes au niveau des hôtels, pour une durée de 1 heure et 15 minutes.

Profiter des parcs. Le parc d’exposition El Palmeral, récemment conçu, est un espace fermé de 10 000 m2, avec cinq portes d’entrées. Il se situe le long de sentiers bordés de jardins ombragés.

Vera, une destination accessible

Tout le monde peut profiter de ses plages, parcourir ses rues et ses parcs, et découvrir son histoire dans ses musées. Vera souhaite faire tomber toutes les barrières, et c’est pourquoi elle s’est illustrée dans l’accueil de groupes de personnes handicapées en 2014. Elle a participé à des programmes tels que Vacaciones Imserso-Cocemfe, et a apporté sa collaboration à des associations comme ASPRODALBA, dans la lutte pour l’éducation, le développement et l’intégration socio-professionnelle des personnes handicapées, afin d’améliorer leur qualité de vie et celle de leur famille. Vera cherche ainsi à faire de la commune une destination universellement accessible pour tous les types d’handicaps (visuel, auditif, moteur et cognitif).

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *


*

Puedes usar las siguientes etiquetas y atributos HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>